Archives par mot-clé : Alpes du Sud

Quatre kayakistes … en vélo et en bateau

Juillet 2016, quatre kayakistes à vélo qui tirent leur bateau…

Juillet 2016, une image improbable au sommet du col du Lautaret. Quatre kayakistes à vélo qui tirent leur bateau, pagaie et affaires de navigation et bivouac sur une remorque, en train d’en finir avec la montée du col.

Heureusement, nous avons pu faire une bonne halte à la Grave et profiter d’une navigation sportive et surtout rafraîchissante sur la Romanche !

… pour faire le tour des Écrins en 9 jours

Deux d’entre nous sont partis de Lyon il y a 4 jours et les deux autres nous ont rejoint la veille à Bourg d’Oisans, point de départ de notre boucle autour des Écrins. Car voilà notre objectif qui est devenu une obsession : faire le tour du massif en 9 jours et naviguer les rivières qui se présenteront sur notre route !

soit 600 km et 8000 m de dénivelés en vélo, et 100 km et 10 rivières en bateau…

Cette aventure lancée par Blaise en juillet 2016 a permis 4 comparses : Blaise, Nicolas (CKDM), Jean-Sylvain (CKTSV) et Olivier (Vaires-sur-Marne), de parcourir environ 600 kilomètres en vélo dont 8000 mètres de dénivelé positif et naviguer sur une dizaine de parcours de rivières sur une centaine de kilomètres, le tout en autonomie avec remorque, kayak, tente, nourriture, affaires, soit environ 50Kg.

Nous avons fait le choix de la mobilité douce pour pratiquer notre passion

Au programme des cols mythiques : le Lautaret, Vars et plein d’autres ! Et entre deux cols, des rivières également mythiques : Romanche, Guisane, Gyronde (deux fois !), Guil (l’intégrale), l’Ubaye et la Séveraisse puis encore Romanche. Des décors magnifiques, et presque pas d’émission de CO2 !

Finis le temps des navettes et des trajets interminables en voiture, nous avons fait le choix de la mobilité douce pour pratiquer notre passion. Voilà une approche différente de la montagne et des activités qu’elle propose avec un mode de transport alternatif qui ne nous fait pas perdre notre temps mais au contraire prendre le temps. Du temps pour de contempler et profiter pleinement de ce que la montagne nous offre.

Au final, une expérience humaine formidable, des rencontres : Éric le berger, Serge et Edwin, kayakistes, Mathilde et la coloc de Guillestre, et des gens intrigués !

Fort du succès de cette aventure et de l’enthousiasme qu’elle a suscité, nous repartirons sur les routes pour l’été 2017… alors suivez-nous !

Leur aventure Voir la vidéo Lire l’article Lire l’article